Bibimbap Guibine Coréen

Bibimwhat?

Bibimbap, kimchi… Derrière ces petits noms mignons se cachent de grandes saveurs, celle de la gastronomie coréenne. Connue pour ses plats souvent relevés et variés, j’ai décidé de vous parler de cette cuisine qui défie nos papilles. A la clé de cette article, découvrez THE restaurant coréen à Paris.

Bien souvent assimilée au barbecue coréen, la cuisine du Pays du Matin calme dévoile de grandes surprises autant au niveau des goûts que du repas en lui-même. Quelle légitimité ai-je à vous donner mon avis? Peut-être parce que j’y mange plus de 3 fois par semaine, que depuis je me sens mieux physiquement. Et aussi parce que je le vaux bien.

Kim ? Kimchi.

Le kimchi, emblème du pays, est un plat à base de légumes (du chou la plus part du temps) et piments fermentés. Il est souvent servi en banchan (c’est-à-dire en accompagnement). Si il n’est pas du goût de tout le monde, le kimchi n’est pas à bouder.  Eh ouaaai, mis à part le fait d’avoir une odeur sacrément forte et de picoter en bouche, le kimchi possède des vertus des plus cool. Avis à ceux qui ont toujours mal au ventre, kimchi is the new savior. Mais pourquoi?

  • Il contient des ferments lactiques (encore plus que le yaourt) qui permettent de faciliter la digestion et renforcer le système immunitaire
  • Il aiderait à réduire le taux du mauvais cholestérol
  • A,B,C easy as Kimchi. Il vous permet de faire le plein de toutes ces bonnes vitamines

Bibimbap : le saint de la cuisine coréenne

Ok, ce passage s’apprête à devenir super subjectif (eh ouai c’est mon blog, ma bataille). Le bibimbap c’est le plat que je pourrais manger tous les jours de ma vie, je ne m’en lasserais pas. A la vie, à la mort. Déjà parce que ce plat n’est pas figé hormis le riz qui lui est toujours présent. C’est ça que j’aime du coup, on y met un peu ce qu’on veut en terme de légumes et viandes. On aime tous avoir des choix dans la vie.

Le bibimbap (bibim signifiant mélange et bap le riz cuit) est un bol de riz dans lequel on mélange différents ingrédients (viande, légumes sautés ou non, un petit d’œuf sur le plat, des graines de sésame en topping. Il peut être servi froid mais mmmh pas top, plus c’est chaud meilleur c’est. Tout ce mélange de saveurs liées par le jaune d’œuf est super sain, ça se voit et ça se sent. L’harmonie du dressage des ingrédients en fait un plat visuellement plaisaint. Moi qui me sent pas toujours au top après un gros repas, bizarrement le kilo de bibimbap englouti n’affecte en rien mon organisme. Je voulais garder le suspens du restaurant jusqu’à la fin de l’article mais je ne peux me contenir car LE meilleur bibimbap que j’ai eu la chance de goûter c’est chez Guibine, dans le 2ème arrondissement de Paris.

Chez Guibine, la décoration est sommaire mais l’accueil chaleureux. Les gens s’y pressent et se serrent aux tables, entre farandoles de banchan et station de barbecue, les odeurs sont folles et les papilles s’affolent. Les portions sont généreuses pour des prix qui varient entre 15 et 40 euros (17euros le bibimbap saura vous rassasier pour sur!). Les plats ont vraiment du goût et on décèle des produits de qualité. Le restaurant propose un panorama complet de la gastronomie coréenne en plein cœur du quartier japonnais de Paris.

Pour en revenir à leur bibimbap, la magie intervient pour moi dans le fait que le plat est servi dans un bol traditionnel qui est bouillant donc le riz continue de cuire, et devient un peu croustillant, tout au long du repas. C’est vraiment ce qui fait la différence à mon goût. J’ajoute un peu de gochujang (sauce pimentée coréenne) et là tout va mieux dans le meilleur des mondes !

La spécialité du restaurant est évidemment le grand classique de cette cuisine : le barbecue coréen. A défaut que le BBQ soit incrusté dans la table, comme on peut trouver dans d’autres restaurants, lorsque vous en commandez un, le serveur amène un mini BBQ mobile sur la table et il cuisine la viande choisie devant vous. Les odeurs qui s’en émanent sont assez incroyables (non, on ne ressort pas en sentant la graille…) et l’ambiance créée par ce petit BBQ vous rappelle la bonne raclette en hiver sauf que là c’est bien plus léger et pas besoin d’attendre l’hiver pour en manger !

Barbecue coréen et bibimbap chez Guibine Paris

Barbecue coréen et bibimbap chez Guibine Paris

Les plats que je recommande chez Guibine :

  • Bibimbap of couuuuurse (servi avec une petite soupe)
  • BBQ Coréen Boeuf Champignons
  • Soupe de raviolis
  • Galette de lentilles
  • Nouilles de patate douce
  • Pâtes de riz pour accompagner le BBQ car lorsque vous le commandez il vient accompagné d’un petit bol de riz et de plusieurs banchans qui sont suffisants en soit mais je suis fidèle à mon excès.

Les plus de la cuisine coréenne selon moi :

  • La variété des plats et des saveurs
  • L’équilibre des plats (rien que dans le bibimbap on a une combinaison de fibres, vitamines et enzymes plus que bénéfique)
  • Les modes de cuisson variés (vapeur, grill préserver les atouts des aliments) et l’utilisation d’huile comme celle de sésame aux nombreuses propriétés
  • Le fait que les plats ne sont pas servis dans une seule assiette mais qu’il convient de piocher dans les récipients disposés sur la table.

Si vous connaissez d’autres adresses coréennes trop délicieuses, please laissez les moi en commentaires.

A plus, au BBQ.

 

Guibine, 44 Rue Sainte-Anne, 75002 Paris, France

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s