NYC : Let’s eat !

Après y avoir habité pendant 6 mois et m’y être rendue plusieurs fois en vacances, la scène culinaire New-Yorkaise ne peut jamais être appréhendée tellement les restaurants pullulent à chaque fois que je pose pied dans cette ville. Je ne me lasse jamais de découvrir de nouveaux restaurants, de nouvelles tendances culinaires. Tout là-bas à l’air d’avoir une longueur d’avance et je reviens d’un weekend de Septembre avec un carnet d’adresses à nouveau bien rempli. 

En écrivant cet article, tellement d’images me viennent à l’esprit et mon ventre commence à gronder sévèrement ! Je prends le temps de détailler ici quelques lieux qui me sont chers mais une liste bien plus exhaustive se trouve dans la rubrique Addresses de mon blog.

Par où commencer…

BRUNCH :

♥ Le meilleur brunch du monde  est sûrement à la Clinton Street Baking Company. Et si meilleur, méga queue pour accéder au graal. Lors de ma première tentative, je me suis rendue devant vers 8h30 (ouverture du café à 8h) mais la queue faisait déjà le tour du block. Deuxième tentative le samedi  24 septembre… là j’ai briefé ma soeur et mon frère pour qu’on y soit vers 7h30. Manque de bol (ou pas), le café ouvre à 9h ce jour là. On se dit qu’on va faire un petit tour dans le quartier où l’on croise pleins de petits jardins adorables entretenus par des gens du quartier. On revient devant le café à 8h30 et là…. Méga queue. JE SUIS MAUDITE. Je prends mon mal en patience et heureusement dès que les portes s’ouvrent, je rentre pour le premier service. VICTOIRE ! Assise dans un petit box au chaud, je déguste les meilleurs pancakes que je pusse manger depuis jamais. Ils sont aérés, avec un bon goût de buttermilk et une sauce beurre/sirop d’érable de dingue ! Je partage aussi des œufs Bénédicte à tomber par terre. Servis sur un « biscuit » moelleux, des petits morceaux de tomates et oignons nouveaux, la sauce est légère et les oeufs pochés réalisés à la perfection. Bon cette perfection à un prix, 15$ les 3 gros pancakes et 16$ les oeufs. Ajoutez à celà les tips imposés… Ca monte vite mais on est calé pour un bon moment !

Brunch Clinton Street Baking Company

Brunch Clinton Street Baking Company

4 Clinton St, New York, NY 10002, États-Unis

♥ Parmi, tous les petits cafés pour déjeuner que compte NYC, j’ai choisi de vous parler du Egg Shop. Ok, j’avoue, je suis assez fan des œufs. Parce que pour moi un petit-déj parfait comprend forcément des œufs, parce qu’en vrai je ne suis pas super friande de la viande donc je me rattrape sur les petits coco.

Le Egg Shop était situé à quelques mètres de mon appart dans le Lower East Side de Manhattan et ce fut mon QG pendant 6 mois. Parce qu’on peut bruncher, dîner, déjeuner, profiter de l’Happy Hour, et parce que c’est un endroit totalement Instagramable… donc immanquable. Une carte qui fait saliver de A à Z : des french toast, œufs pochés avec de l’avocat et du pulled pork, des sandwichs chauds tous plus uniques les uns que les autres, des bowls customizables avec les œufs de son choix (plus fromages au choix, pains, « biscuit, muffin, sauces, avocat, pleins d’autres options pour un méga bowl) et bien sûr mon préféré, l’avocado toast ! Tout ça accompagné d’un petit latté au matcha et là on commence bien une journée 🙂

Egg Shop

14580556_10153979143488067_1319455926_n

151 Elizabeth St, New York, NY 10012, États-Unis

A visiter à côté :

  • Le New Museum of Contemporary Art : 235 Bowery, New York, NY 10002, États-Unis
  • Little Italy
  • Chinatown
  • Le quartier de Soho avec toutes ses boutiques chic et Brodway

 

DÉJEUNER/DÎNER :
♥ Le premier endroit qui me vient en tête pour dîner est un lieu que je ne manque pas de visiter à chaque fois que je pose pied à NYC. C’est un endroit qui fourmille de monde donc prévoyez un peu d’attente pour y manger (notamment dans le coin restaurant pâtes). Pour rentabiliser mon temps, dès que j’arrive je me rends au comptoir pour demander une table et selon l’attente je déambule dans les allées où se mélangent tous les produits phares de la gastronomie Italienne. Les pâtes, de toutes formes, tous goûts, toutes couleurs font faces à des étagères emplies de milles et une huile d’olive toutes plus savoureuses les unes que les autres. Je fais mon petit marché en me disant que je me cuisinerais un bon petit risotto acheté à NYC dans mon petit appart’ parisien et cela fera office de ma madeleine de Proust. Car de cet endroit j’en rêve souvent, j’ai hâte de me retrouver autour de la foule new-yorkaise qui se presse pour ramener à temps pour leur dîner une bonne burrata accompagnée de prosciutto fraîchement découpé devant leur yeux. Car oui, EATATLY est avant tout une sorte de « Bon Marché » avec une foule de produits fins venus d’Italie mais il est également possible d’y manger avec les produits vendus en magasins. Tout sent tellement bon et on a l’impression de se retrouver dans une halle d’un marché à Rome… mais en plein milieu d’NYC ! Plusieurs corners prennent place pour tous types d’occasions : La Piazza (antipasti et vin italiens entre amis), le Manzo (restaurant chic très complet), Il Pesce (poissons et fruits de mer frais), Le Verdure (restaurant qui honore les produits locaux de saison), le Sabbia on the roof (comme son nom l’indique on déguste poissons, fruits de mer au dessus de la 5ème avenue) et pour finir, la cerise sur le gâteau, La Pizza & La Pasta (très explicite de part son nom, je n’ai jamais mangé des pâtes aussi bonnes de ma vie entière, d’ailleurs vos pâtes maison seront à jamais fades après avoir mangé ici).

14610591_10153979165693067_2060213039_n

200 5th Ave, New York, NY 10010, États-Unis

A visiter à côté :

  • se promener sur la 5ème Avenue
  • prendre en photo le FlatIron Building
  • se promener dans le Madison Square Park

♥ En écho à mes premiers articles publiés sur le blog, je n’oublie pas de vous conseiller de déguster un burger chez Five Guys ou Shake Shack ! Il en existe plusieurs dans NYC mais voici ceux que je préfère niveau géolocalisation:

Le Shake Shack de Battery Park parce qu’on peut prendre à emporter et se poser dans le park, sur les quais et savourer devant la Statue de la Liberté : 215 Murray Street

14556030_10153979143763067_355592171_n

Le Five Guys de la 14ème rue car à deux block il y a le très animer Union Square et qu’on peut se poser tranquillement dans le park puis se rendre ou cinéma ou faire un peu de shopping : 56 West 14th Street

14608005_10153979147718067_156221501_n

♥ La nourriture chinoise, j’en RAFFOLE. Enfin les trucs classiques du moins…  Pendant 6 mois, j’en ai testé pas mal car je n’étais pas loin de Chinatown à pied. Celui qui m’a le plus marqué c’est le fameux Joe’s Shanghaï (cliquer sur le lien du site, l’interface en vaut le coup). Une entrée qui donne pas envie et un décor délaissé. On y retrouve les typiques et repoussants aquariums (je les ai en horreur, ça me coupe sérieuse l’appétit), des tables rondes à foison dans une salle rectangulaire propre mais sans trop de charme. Ouai… ça donne envie ! Je ne sais même comment j’ai pu me dire « aller ça à l’air cool ». C’est peut-être les centaines et centaines de photos encadrées et clouées aux quatre coins  des murs, le visage souriant de Bradley Cooper qui serrait la main du patron du restaurant. Enfin, comme quoi l’habit ne fait pas le moine car je n’ai jamais mangé des aussi bons dumplings de ma vie. Votés plusieurs fois « Best Dumplings in NYC » par le Time Out, Zagat ou encore Times Magazine, ça vaut bien le coup de lui donner une petite chance. L’ambiance cantine m’a prise de rencontrer des new-yorkais qui prennaient leur pause déjeuner et des chinois qui visitaient NYC (et ça c’est gage de qualité) du coup grâce à eux j’ai découvert les bons trucs à choisir sur la carte. Cela dit, tout ce que j’ai pris à chaque fois était délicieux, chaud, fumant de délicieuses odeurs.

14607936_10153979150298067_938800456_n 14608135_10153979150253067_1117765311_n

9 Pell St, New York, NY 10013

Tout aussi bon en terme de dumplings, il y a le Shanghai Asian Manor qui offre un plus grand choix mais l’ambiance y est moins conviviale que chez Joe’s Shanghai. Situé à quelques blocks de celui ci, toujours dans le coeur de Chinatown, il vaut quand même le détour.

A visiter à côté :

  • Le quartier chinois et ses supermarchés où l’on trouve plus d’épices, de thé et de vaisselles chinoises à bas prix.

Katz Delicatessen est surment l’endroit le plus atypique dans lequel je me suis rendue lors de mes excursions culinaires. Situé au coin d’un bloc du Lower East Side, on ne peut pas rater l’enseigne aux néons rouges. Le midi, pour manger sur place il faut souvent attendre mais cela va assez vite car la salle est juste…. IMMENSE. Pour prendre à emporter, il faut prendre un petit ticket et faire sa commande au comptoir où l’on voit les cuisiniers sortir le pastrami chaud du four, le découper en fines tranches, choisir les gros pickles pour en faire un sandwich d’un épaisseur assez incroyable (certes le sandwich de pastrami coûte 20 dollars mais au vu de la taille et une fois que vous aurez croqué dedans, le prix est justifié). Je vous invite vivement à manger sur place. Le lieu est folklorique, les murs emplies de milliards de photos, de drapeaux, et il y règne une ambiance agréable. En plus du fameux sandwich au pastrami, le chili hot dog se démarque bien des autres hot dogs traditionnels.

14608120_10153979143058067_366665296_n

205 E Houston St, New York, NY 10002, États-Unis

A visiter à côté :

  • Le New Museum of Contemporary Art : 235 Bowery, New York, NY 10002, États-Unis
  • Le quartier du East Village et Alphabet City avec leurs nombreux jardins cachés entre les immeubles.

La Boqueria c’est THE place pour manger les BEST tapas espagnoles du moooooonde (peut-être même de la galaxie). J’y étais allée avec mon copain et une amie pour prendre l’apéro mais on a tellement eu un coup de foudre pour ces petits amuses bouches qu’on a commandé et re-commander et donc on a finit par y dîner en fait… C’est une sorte de guet apens. L’ambiance le soir est électrique, le brouhaha est presque apaisant, la lumière tamisée me réchauffe, les tables en bois qui accueillent les tapas sont larges et conviviales. On s’y sent bien quoi. Il faut bien compter de 8 à 18$ selon les tapas mais les ingrédients sont tellement bien choisis et ont beaucoup de goût (je ne me suis jamais autant extasiée sur des patatas bravas) que ça en vaut la peine. Il y a des plats plus complets comme des énoooormes paellas pour minimum deux personnes (c’est à dire que si vous y venez à 15, vous pouvez vous faire une paella pour 15).  Compter entre 19 et 23$ pour celles-ci. Les vins sont excellents et bien choisis pour accompagner les petits délices.

14580487_10153979147823067_898635422_n

171 Spring St, New York, NY 10012, États-Unis

A visiter à côté :

  • Toujours dans mon quartier de prédilection, le soir je vous conseille de prendre un petit taxi et de vous rendre prendre un dernier verre ou carrément faire la fête au Standard Hôtel: 848 Washington St, New York, NY 10014, États-Unis

GOÛTER :

♥ Mon moment préféré de la journée c’est bien le goûter. Parce qu’on peut autant manger sucré que salé, le goûter c’est la vie, la liberté. Et pour ça, NYC est bien le grand gagnant du goûter. Des échoppes à foison proposant des cafés, donuts, bagels au cream cheese, des hot dogs, des cupcakes…..

J’appelle à la barre Dominique Ansel qui a su me faire redécouvrir la pâtisserie. Sa petite (et étroite) boulangerie située dans mon quartier préféré est une minuscule enclave française dans les Lower Manhattan.  Les témoins de son génie sont multiples : un Kouign Amann à faire pallir tous les bretons, des pains au chocolats encore meilleurs qu’à Paris, des cookies shots pour manger ludiquement (cookies en formes de verres remplis de lait), un marshmallow léger comme l’air avec un coeur de glace à la vanille et pétales de chocolat…. et bien sûr, celui pour qui j’ai failli perdre ma patience : le Cronut.

Je ne sais par où commencer pour raconter cette quête du Cronut. Avant de parler de la chose en elle même, je narrerai en premier lieu mon épopée Cronutqueste. Quand j’habitais à NYC, à une dizaine de blocks de la boulangerie, à plusieurs reprises et différentes heures je me suis rendue devant mais il n’y avait rien à faire. Dès que j’arrivais devant la queue était déjà immense et le temps d’attente dépassé une heure. Bon une heure quand il fait chaud ça va, mais quand il fait -28 c’est moins cool. Du coup j’ai fait une croix sur mes chers Cronuts. Jusqu’à il y a deux semaines. On avait loué un appartement en face de la boulangerie (je tiens à préciser que c’était un pure hasard, je n’ai pas fait des pieds et des mains pour avoir celui là) du coup dimanche à 8h j’étais postée devant, enfin plutôt j’ai rejoins la queue, toujours fidèle au poste pour attendre l’ouverture à 9h. Il y a déjà un peu plus de 30 personnes et à 9h15 les gens commencent à rentrer par 10 ou 15. Je ne pénètre dans la boulangerie que vers 9h45. Précisons que cette queue n’est que celle pour les Cronuts. Pour les gens qui veulent prendre leur café ou autres viennoiseries/pâtisseries, on peut directement rentrer à l’intérieur et commander à emporter ou sur place. Quand c’est à mon tour de rentrer et commander, l’excitation est à son comble et je me demande combien je vais en acheter. La dame qui régit la queue et le flux me calme directement en expliquant que les Cronuts sont limités à deux par personnes et qu’il n’existe qu’un seul parfum par mois et qu’aucun parfum n’a jamais encore été répété depuis la création des Cronuts de Dominique Ansel. Je suis un peu partagée à l’annonce de cette nouvelle; je trouve le côté parfum unique intéressant d’un point de vue exclusivité mais de l’autre je me dis « et si jamais je n’aime pas ». Bon et la limitation en mode rationnement fait écho à l’exclusivité aussi, un choix marketing bien rodé. Parfum du mois de septembre : poire/cream cheese, je suis tentée directement. Une fois mes précieux en main, je rejoins ma famille à table dans le petit patio éclairé par la douce lumière automnale. J’immortalise évidemment mon butin et déguste sur le champ. La pâte est incroyable. Je ne m’attendais pas à cette texture, c’est assez étonnant. Quant à la saveur, elle est bonne et fraîche mais un goût un peu fort de romarin (ce qui n’était pas mentionné) me dissuade d’en manger un deuxième. J’aurais beaucoup aimé un Cronut « nature » mais malheureusement ça n’existe pas. Même si aujourd’hui, beaucoup d’autres boulangeries se sont mises à imiter les Cronuts et sont peut-être aussi bons que ceux de Dominique Ansel, j’avais envie de goûter à la source.

14556102_10153979165668067_1652263401_ncronut

189 Spring St, New York, NY 10012, États-Unis

A visiter à côté :

  • Je vous conseille de marcher et de se perdre dans les rues car ce quartier est incroyable
  • West Broadway et toutes les boutiques de Soho
  • Passer devant NYU
  • Descendre jusqu’au World Trade quand il fait beau c’est vraiment sympa mais faut avoir envie de marcher une vingtaine de blocks

♥ Si il fait chaud, il y a des glaces qui sortent de l’ordinaire chez Big Gay Ice Cream. Décore acidulé et décalé, avec des glaces aux formats hors normes, moi-même j’ai eu du mal à la finir alors que je suis plutôt du genre « la glace ça se mange sans fin (ou faim) ».  Les glaces ont de drôles de noms aussi originales que leurs saveurs. A tester.

Crédit Pinterest

Crédit Pinterest

61 Grove St, New York, NY 10014
♥ Autre lieu que j’apprécie, la Magnolia Bakery. Je l’ai connu grâce à Sex and The City. En règle générale, je trouve les cupcakes souvent écoeurant, plus jolis à voir qu’à avaler mais dans le cas des Magnolia, le gâteau est assez moelleux et le frosting delicieux. Hônnetement, je défis quiconque d’un manger plus d’un mais ça cale bien pour le goûter, ça c’est indéniable. Je me suis rendue dans la bakery près du Rockefeller Center chez Magnolia Bakery où l’on ne peut pas manger sur place mais j’étais allée au Rockefeller Center. Il y en a un autre dans le super Greenwich Village mais pas eu la chance d’y aller encore.

1240 6th Ave, New York

A visiter à côté :

  • Monter en haut du Rockefeller
  • Visiter le Lego Store du Rockefeller Center
  • Visiter la St Patrick’s Church
  • Rentrer dans le hall du Waldorf Astoria
  • Le MoMa n’est pas très loin

 

Retrouvez tous mes autres adresses coup de coeur dans la rubrique Addresses de mon blog.

Hâte de connaître vos avis et vos bonnes adresses dans les commentaires ♥

Publicités

7 réflexions sur “NYC : Let’s eat !

  1. Sabi dit :

    Toutes les adresses donnent trop envie ! Pour le cronut, la facette parfum unique est bien trouvée mais moi étant difficile ça me bloquerait.. Au moins si je vais à NY je sais où je vais manger haha.

    J'aime

    • sachacetran dit :

      Merci ma belle ! Ça me fait trop plaisir que tu es pris le temps de me donner ton avis ! J’ai tellement envie de repartir aussi! Fais moi signe si tu montes sur Paris un jour, histoire qu’on se boit un petit verre à nos souvenirs ! Bisous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s